2
0

1- La masturbation rend sourd !
Non ! Pas plus pour les garçons que pour les filles. Cette vieille idée reçue a été inventée pour culpabiliser et dissuader les ados. Alors, à part si on se masturbe avec un iPod à fond sur les oreilles (et ça oui, c’est prouvé, ça rend sourd ;-), il n’y a aucun risque, au contraire, elle permet de découvrir son corps et sa sexualité. Une dernière chose : ce n’est pas « sale », non plus, sauf là encore, si on n’a pas pris le temps de se laver les mains en rentrant du collège ou après avoir pris le métro !

2- On ne peut pas être enceinte la première fois !

Eh ben si ! Ce n’est pas parce qu’nous sommes vierge lors son premier rapport sexuel qu’on ne s’expose pas à un risque de grossesse ! À partir du moment où nous sommes réglée, et ce, quel que soit notre âge, nous sommes en mesure de faire des enfants. Il est donc impératif d’utiliser une méthode contraceptive (préservatif, pilule…). Et surtout, on n’écoute pas les garçons qui nous disent le contraire pour avoir ce qu’ils veulent !

3- La taille du pénis est importante !
Oui et non ! C’est surtout les garçons qui sont très préoccupés par la taille de leur sexe car plus il est grand, plus ils sont rassurés ! En fait, le plus important est la façon dont ils font l’amour. S’il zappe les préliminaires et ne pense qu’à leur plaisir personnel, un garçon ne risque pas de te donner envie. Quant au dicton : « Mieux vaut une petite travailleuse qu’une grosse feignasse », il n’exclut pas les petites feignasses et les grosses travailleuses !

4- On ne peut pas tomber enceinte s’il n’y a pas eu pénétration !

Il est impossible de tomber enceinte si un garçon éjacule sur les vêtements, sur le ventre, ou dans la bouche, ou ailleurs tant que cela ne se produit pas près du sexe ! Mais attention : si ton copain éjacule, même sans pénétration, près de ton vagin, le risque, même s’il est faible, existe… Du sperme sur des doigts introduits dans le vagin, c’est risqué ! Toute relation sexuelle au cours de laquelle du sperme se retrouve près du vagin comporte un risque de grossesse.

5- On ne peut pas être enceinte s’il s’est retiré avant d’éjaculer !
Faux, il est possible que, même si ton copain se retire de la pénétration avant d’éjaculer, des spermatozoïdes se rependent à l’intérieur ton vagin. Cela s’explique par le fait que dans le liquide clair qui est produit avant l’éjaculation (liquide préséminal), il y a très souvent des spermatozoïdes, en petite quantité, certes, mais bien présents. Mieux vaut donc utiliser une autre méthode contraceptive que celle du « retrait », pas très efficace !

6- Une fille saigne forcément lors du premier rapport !
Eh ben non ! La défloration n’entraîne pas forcément un saignement ! L’hymen peut ne pas se rompre ou s’être déjà déchiré sans qu’il y ait eu pour cela acte de pénétration, en faisant du sport par exemple ou en mettant un tampon trop brutalement ! D’autre part, la quantité de sang perdu varie d’une fille à l’autre.

7- Si on fait l’amour pendant ses règles, on ne peut pas tomber enceinte !
Faux. Il existe une petite possibilité de tomber enceinte en faisant l’amour pendant ses règles. Tout dépend de son ovulation qui survient normalement autour du 14e jour avant la date de ses prochaines règles. Si on a une ovulation précoce dans son cycle menstruel et que les règles sont un peu longues, il y a un risque. Alors, si tu ne prends pas la pilule : il faut absolument utiliser un préservatif, même pendant cette période !

8- Le premier rapport est toujours douloureux !
En principe, faire l’amour ne fait pas mal au contraire… Mais à trop écouter les filles autour de toi, tu peux te faire des films, donc angoisser, te contracter au moment de l’acte et le rendre douloureux pour toi et pour ton copain ! Pour que tout se passe bien, il faut avoir envie de le faire, ne pas stresser et faire ça doucement. Il se peut que le garçon avec lequel tu envisages de faire l’amour soit également vierge alors, prends ton temps, ne saute pas les préliminaires qui permettront à ton corps de se préparer à la pénétration, et si vous n’y arrivez pas du premier coup, ne vous forcez pas et ne vous découragez pas !

9- Deux préservatifs valent mieux qu’un !
Faux, il est inutile de mettre deux préservatifs l’un sur l’autre pour être mieux protégé, au contraire le frottement des deux préservatifs réduit la résistance du latex et accroît le risque de déchirure. Par contre, il est impératif d’utiliser un préservatif neuf à chaque rapport, même s’ils se succèdent ! Le préservatif apporte une bonne protection contre une grossesse non désirée ou contre les maladies sexuellement transmissibles si :
– il ne se déchire pas (en général parce qu’il a été mal mis).
– si le garçon se retire avant qu’il ne « débande », sinon, du sperme pourrait s’écouler entre le préservatif et son sexe qui aura diminué de volume, ou bien il y a des risques sur le préservatif, reste à l’intérieur du vagin.
Si mettre deux préservatifs ne sert à rien, en revanche, deux méthodes de contraception valent mieux qu’une. Associer pilule et préservatif, c’est se protéger contre une pilule oubliée ou prise irrégulièrement, les accidents de capotes…

10- Pas de risques d’attraper une IST si nous sommes vierges tous les deux !

Désolée les filles, mais c’est faux. Il y a des infections, comme le sida, les hépatites, en particulier la B, qui peuvent se transmettre par voies sanguines, l’herpès ou le papillomavirus qui eux se transmettent par simple contact. (Par exemple si ton ami a un herpès sur la lèvre et qu’il te fait un bisou, tu peux contracter un herpès vaginal.) Être vierge n’est donc pas la garantie qu’on ne coure aucun risque. Une seule solution : utiliser des préservatifs pour se protéger.

Showing 0 results
Votre réponse

Veuillez en premier pour continuer.